Journal de Kafka (V,45)

Sentiment variable au milieu des jeunes gens au Café Arco.

Le Café Arco, situé Hibernergasse 16, était un café littéraire célèbre à l’époque, fréquenté surtout par des écrivains de langue allemande, mais aussi par des Tchèques. Il a ouvert à l’automne 1907 et a été l’un des centres de la vie littéraire pragoise jusqu’à la fin de la première guerre mondiale. Poète célèbre à l’époque, Franz Werfel avait fait du Café Arco son quartier général. Kafka et ce qu’on a appelé plus tard le « Cercle de Prague » (Brod, Weltsch, Baum) s’y retrouvaient également. Pour en savoir plus sur ce café et les écrivains et intellectuels qui le fréquentaient, on peut lire cette page.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :