Journal de Kafka (V,67)

W. Freiherr von Biedermann       Entretiens avec Goethe

Comment les filles du graveur sur cuivre de Leipzig Stock le coiffent 1767


Kafka lit le livre « Goethes Gespräche » de Woldemar Freiherr von Biedermann et prend des notes sur plusieurs pages. Nous traduisons ces notes (une vingtaine) que Marthe Robert avait mises de côté dans sa première édition du Journal.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :