Journal de Kafka (V,76)

David Veit 19 oct. 1794 toujours de l’observation juive d’où le fait qu’elle soit si facile à se représenter comme si cela s’était produit hier.
« Le soir on joua à Weimar « Le domestique de deux maîtres », pas mal à mon grand étonnement. Goethe était aussi au théâtre et comme toujours dans la partie réservée à la noblesse. Au milieu de la pièce, il quitte cette partie – ce qu’il doit faire très rarement – s’assoit derrière moi pendant le temps qu’il ne pouvait pas m’adresser la parole – comme me l’ont raconté mes voisines – et aussitôt que l’acte est fini, il vient vers moi, me fait un compliment extrêmement aimable et commence sur un ton très familier ––– brefs propos et réponse à propos de la pièce –– Après quoi il se tait tout à coup ; j’oublie alors qu’il est le directeur du théâtre et dis : « Ils jouent pas mal. » Son visage est toujours impassible, et là– poussé véritablement par un sentiment que je ne suis encore incapable d’analyser – je répète bêtement : « Ils jouent pas mal. » Il me fait aussitôt un compliment vraiment aussi aimable que le premier, et il s’en va ! L’ai-je vexé ou pas ? .. Vous ne croirez jamais combien je suis inquiet, bien que Humboldt, qui le connaît désormais parfaitement, m’ait assuré qu’il s’en va souvent aussi précipitamment, et Humboldt s’est chargé de parler encore de moi avec lui. »


David Veit (1771-1814), médecin allemand. Il avait entretenu une correspondance avec Rahel Varnhagen. Dans ses lettres – et donc dans ce passage que recopie Kafka -, il est question de plusieurs rencontres avec Goethe.

En 1791, Goethe était devenu directeur du nouveau théâtre de la Cour grand-ducale de Weimar.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :