Journal de Kafka (V,86)

16.   III  12   Samedi   De nouveau le moral. Je me ressaisis, comme les balles qui tombent et qu’on attrape au vol. Demain, aujourd’hui je commence un travail plus important qui devra s’accorder naturellement avec mes capacités. Je ne vais pas le lâcher, aussi longtemps que j’en serai seulement capable. Plutôt ne plus dormir que continuer ainsi.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :