Journal de Kafka (VI,5)

Aujourd’hui, soirée désolante en famille. La sœur pleure à cause de sa nouvelle grossesse, le beau-frère a besoin d’argent pour l’usine, le père est énervé à cause de la sœur, à cause de la boutique et à cause de son cœur, ma deuxième sœur malheureuse, ma mère la plus malheureuse de tous et moi avec mes écrivailleries.


Le morceau de phrase « La sœur pleure à cause de sa nouvelle grossesse » avait été écarté par Max Brod dans sa première édition du Journal de Kafka et ne se trouve donc pas dans la traduction de Marthe Robert. Elli était enceinte de son deuxième enfant, Gersti qui allait naître six mois plus tard. On a vu que son mari Karl Hermann avait racheté une usine d’amiante avec le père de Kafka.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :