Journal de Kafka (VII,12)

Je suis sans aucun doute dans une inhibition qui m’encercle entièrement, mais à laquelle je ne suis pas encore entièrement fixé, dont je remarque l’assouplissement provisoire, et qu’on pourrait faire exploser. Il y a deux moyens, me marier ou Berlin, le second est plus sûr, le premier plus attirant dans l’immédiat.


Kafka envisageait soit d’épouser Felice Bauer et de vivre avec elle à Prague, soit de s’installer à Berlin pour vivre de sa plume. Aucun des deux projets ne se réalisera finalement.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :