Journal de Kafka (VII,47)

28 /  V 14        Après-demain je pars pour Berlin. Malgré l’insomnie, les maux de tête et les soucis, peut-être dans un meilleur état que jamais.


Le 30 mai 1914, Kafka part avec son père rejoindre sa mère et sa sœur Ottla à Berlin. Ses fiançailles avec Felice Bauer ont lieu le lundi de Pentecôte (1er juin 1914).

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :