Journal de Kafka (VII,65)

19.  VI            Les moments d’agitation des derniers jours. Le calme qui passe du Dr.W. à moi. Les soucis qu’il se fait pour moi. Comment ils se sont installés en moi tôt ce matin, quand je me suis réveillé à 4 heures après un profond sommeil. Pištekovo divadlo. Löwenstein ! Maintenant le gros roman passionnant de Soyka. Peur. Convaincu de la nécessité de F.


Dr.W. : il s’agit du médecin et écrivain Ernst Weiß (1882-1940), devenu l’ami de Kafka depuis l’été 1913. Il vivait à Berlin et, à la demande de Kafka, joua parfois le rôle d’intermédiaire entre ce dernier et Felice Bauer. Weiß passa quelques jours à Prague en juin 1914.

Pištekovo divadlo : un théâtre dans un faubourg de Prague.

Löwenstein : dans une lettre du 20 janvier 1914 adressée à Grete Bloch, Kafka raconte qu’il a rencontré Eugen Löwenstein, patron d’une grande fabrique d’articles de lingerie, et également auteurs de critiques littéraires dans le Prager Tagblatt et mécène.

Otto Soyka : écrivain viennois, auteur de nombreux romans policiers et fantastiques.

F. : Felice Bauer.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :