Journal de Kafka (VII,87)

15.       J’écris depuis quelques jours, espérons que cela va durer. Aujourd’hui je ne suis pas tout à fait aussi protégé et aussi enfoncé dans mon travail que je l’étais il y a 2 ans, mais cela m’a donné tout de même un sens, ma vie régulière, vide, dingue, ma vie de célibataire a une justification. Je suis à nouveau capable de mener un dialogue avec moi-même et je ne regarde plus fixement dans le vide total. C’est seulement dans cette voie qu’il y a pour moi une amélioration.


Kafka a commencé à écrire Le Procès (première page du récit en illustration). Deux ans plus tôt, il avait écrit Le Verdict en une seule nuit.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :