Journal de Kafka (VIII,63)

Et malgré tout, si Felice et moi nous avions absolument les mêmes droits, les mêmes chances et opportunités, je ne me marierais pas. Mais cette impasse dans laquelle j’ai lentement poussé son destin fait que le mariage est pour moi un devoir inéluctable, sans être aucunement manifeste. Quelque loi secrète régissant les relations humaines agit ici.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :