Journal de Kafka (V,8)

L’allure nocturne que nous avions hier midi sur le Graben, moi et Max, Weltsch pas trop, parce que nous sortons si peu souvent nous promener au cours de la journée. Na příkopě, ou Graben en allemand : une des rues principales de Prague reliant la place Venceslas à la place de la République. Ce passage neLire la suite « Journal de Kafka (V,8) »

Journal de Kafka (V,7)

Madame T. a malheureusement toujours des rôles qui ne font que révéler l’essence de sa personnalité, elle joue toujours des femmes et des jeunes filles qui sont tout à coup malheureuses, persécutées, déshonorées, offensées, mais auxquelles on n’accorde pas le temps de développer leur personnalité selon un ordre naturel. En assistant à l’explosion de laLire la suite « Journal de Kafka (V,7) »

Journal de Kafka (V,6)

6 I 12 Hier « Vicekönig » de Feimann. La capacité à être impressionné par ce qui est juif dans ces pièces m’abandonne parce que celles-ci sont trop monotones et dégénèrent en un désespoir fier de ses crises sporadiques plus violentes. Lors des premières pièces, je pouvais penser que j’étais entré en contact avec un judaïsme dansLire la suite « Journal de Kafka (V,6) »

Journal de Kafka (V,5)

Invité Weltsch à venir à la soirée de bienfaisance de madame Klug. Löwy souffrant de violents maux de crâne qui sont vraisemblablement le symptôme d’une grave maladie cérébrale, s’est appuyé contre un mur dans la rue en bas où il m’attendait, la main droite sur le front de désespoir. Je l’ai montré à Weltsch qui,Lire la suite « Journal de Kafka (V,5) »

Journal de Kafka (V,4)

Quand on croit avoir définitivement décidé de rester chez soi pour passer la soirée, qu’on a mis sa veste d’intérieur, qu’après le dîner on est assis à la table éclairée pour se mettre à un travail ou à un jeu à l’issue duquel on ira se coucher comme à l’accoutumée, quand dehors il fait unLire la suite « Journal de Kafka (V,4) »

Felix Weltsch

Felix Weltsch (1884-1964), ami d’enfance de Max Brod. Son père était un marchand de tissus assez prospère et, comme sa femme, féru de musique. Tous deux voyaient d’un bon œil les amitiés littéraires et artistiques de leur fils, et l’avaient autorisé à inviter ses amis chaque dimanche au domicile familial. C’est dans ce cadre-là queLire la suite « Felix Weltsch »

Journal de Kafka, deuxième carnet

Voici les caractéristiques physiques du deuxième carnet du Journal de Kafka : « Carnet à la couverture de toile cirée noire (sur un papier marron clair), pages de garde marron clair, 51 feuilles (les deux dernières feuilles dé-tachées), hauteur 24,6 cm, largeur 19,9 – 20,2 cm, tranche bleue, sans filigrane, 2 pages blanches, écriture auLire la suite « Journal de Kafka, deuxième carnet »