Journal de Kafka, quatrième carnet (novembre 1911 – janvier 1912)

C’est un carnet important, d’abord parce qu’on y trouve les pages de réflexion sur la « petite » et la « grande littérature » qui ont inspiré à Félix Guattari et Gilles Deleuze leur célèbre ouvrage sur Kafka, Pour une littérature mineure. Mais ce carnet est aussi un révélateur de la façon dont le Journal de Kafka a étéLire la suite « Journal de Kafka, quatrième carnet (novembre 1911 – janvier 1912) »

Journal de Kafka, troisième carnet (octobre-novembre 1911)

Kafka commence la rédaction de son Journal en 1909 elle se poursuivra jusqu’en 1922. Le Journal est une espèce de « laboratoire littéraire » où se mêlent des visions du quotidien à des fragments de récits en cours. De nombreux passages peuvent être qualifiés de « flux d’écriture » : la ponctuation a disparu, la syntaxe est parfois libre, ilLire la suite « Journal de Kafka, troisième carnet (octobre-novembre 1911) »

Journal de Kafka, deuxième carnet

Voici les caractéristiques physiques du deuxième carnet du Journal de Kafka : « Carnet à la couverture de toile cirée noire (sur un papier marron clair), pages de garde marron clair, 51 feuilles (les deux dernières feuilles dé-tachées), hauteur 24,6 cm, largeur 19,9 – 20,2 cm, tranche bleue, sans filigrane, 2 pages blanches, écriture auLire la suite « Journal de Kafka, deuxième carnet »

Journal de Kafka, premier carnet

Kafka commence la rédaction de son Journal en 1909, elle se poursuivra jusqu’en 1922. Le Journal est une espèce de « laboratoire littéraire » où se mêlent des visions du quotidien à des morceaux de récit en cours. De nombreux passages peuvent être qualifiés de « flux d’écriture » : la ponctuation a disparu, la syntaxe est parfois libre,Lire la suite « Journal de Kafka, premier carnet »