Journal de Kafka (VIII,45)

Dans notre classe, la cinquième du lycée Amalia, il y avait un garçon qui s’appelait Friedrich Guß que nous détestions tous violemment. Le matin, quand nous arrivions dans la classe et que nous le voyions à sa place près du poêle, nous avions du mal à comprendre qu’il ait pu trouver la force de revenirLire la suite « Journal de Kafka (VIII,45) »

Journal de Kafka (VIII,44)

Liste de tout ce qui parle pour ou contre mon mariage : 1) Incapacité à supporter la vie seul, qui n’est pas cependant une incapacité à vivre, bien au contraire, il est même improbable que je m’entende à vivre avec quelqu’un, mais je suis incapable de supporter l’assaut de ma propre vie, les exigences de maLire la suite « Journal de Kafka (VIII,44) »

Journal de Kafka (VIII,43)

Ce treuil au-dedans. Une petite dent avance, cachée quelque part, on le sait à peine au premier instant, et déjà tout l’appareil est en mouvement. Soumis à une puissance inconcevable, comme la montre semble soumise au temps, ça craque çà et là, et, l’une après l’autre, toutes les chaînes descendent en cliquetant la distance quiLire la suite « Journal de Kafka (VIII,43) »

Journal de Kafka (VIII,41)

Une corde autour du cou, être tiré à travers la fenêtre du rez-de-chaussée et sans ménagement comme par quelqu’un qui ne fait pas attention à ce qu’il fait, être arraché sanglant et déchiqueté à travers tous les plafonds, meubles, murs et greniers jusqu’en haut sur le toit où apparaît le nœud coulant qui n’a perduLire la suite « Journal de Kafka (VIII,41) »