Journal de Kafka (VIII,58)

13 août            Peut-être que tout est fini et que ma lettre d’hier est la dernière. Ce serait vraiment le mieux. Ce que je souffrirai, ce qu’elle souffrira – ce n’est rien en comparaison de la souffrance commune qui se formerait. Je me remettrai lentement, elle se mariera, c’est la seule issue entre vifs. TousLire la suite « Journal de Kafka (VIII,58) »

Journal de Kafka (VIII,53)

Pendant ses années de lycée, Hugo Seiffert avait l’habitude de rendre visite de temps en temps à un certain Josef Kiemann un vieux garçon qui avait été l’ami du défunt père de Hugo. Ces visites cessèrent du jour au lendemain quand on proposa inopinément à Hugo un poste à l’étranger qui était à pourvoir immédiatementLire la suite « Journal de Kafka (VIII,53) »